Sélectionner une page

La glace à l’italienne est une sorte de crème glacée à la texture très légère réalisée à partir d’un appareil réfrigérant. Elle peut également être préparée avec un sac en forme de cône doté d’un bout permettant de la servir dans un récipient ou dans un cornet à sorbet. N’étant pas grasse comme les autres types de glaces, elle est plus consommée dans le monde surtout dans les périodes de forte chaleur.

Historique de la glace à l’italienne

C’est un dérivé de la glace elle-même. La glace existait en Chine depuis deux siècles avant Jésus-Christ. Elle était essentiellement composée de jus de fruits qui étaient conservés dans des bols et qu’on gelait avec une association de neige et de nitre. C’est bien des siècles plus tard qu’a été incorporée la crème dans le jus des fruits. Ce qui a produit les sorbets que nous mangeons aujourd’hui.

La glace à l’italienne a été réalisée pour la première fois aux États-Unis plus précisément à New York par Tom Carvel. Ceci fait suite à un accident de la route qui l’a obligé à assister à la fonte de ses glaces. Il prit alors la décision de liquider sa glace fondue. Ce qui, à son grand étonnement, fut apprécié par les passants. Il décida alors de produire désormais ses crèmes glacées sous cette forme. Ses glaces prirent le nom de soft serve dans le pays.

En 1938, John Fremont McCullough a repris ce type de glace dans l’état d’Illinois. C’est ce qui a fait naître plusieurs entreprises de production de sorbets à travers toute l’Amérique. Cette crème glacée à l’italienne a eu un succès incroyable.

Elle était servie dans les campements militaires lors de la 2e guerre mondiale afin de booster le mental des soldats. L’on a assisté à une amélioration des formules ayant permis leurs productions. Après la guerre, le reste des provisions des forces armées a été distribué à la population à travers tout le continent européen.

L’évolution de la glace à l’italienne aujourd’hui

Glace italienne

Après deux décennies, cette crème américaine est surnommée « glace à l’italienne » dans les nations francophones. C’est ainsi que plusieurs recettes de glace sont créées avec des arômes et des textures divers. On peut alors trouver sur le marché des glaces aromatisées à la vanille, à la mangue, au piment, à la fraise et au bacon.

Le secteur des glaces à l’italienne est très développé actuellement aux États-Unis, avec des maisons de glace qui ne cessent de naître. Des conservatoires de crèmes glacées ont été mis en place dans les villes de San Francisco et de New York où les gens viennent de partout déguster et découvrir de nouvelles saveurs.

Le domaine de la soft serve constitue une source non négligeable qui génère des revenus à l’état américain. D’après l’IDFA (International Dairy Food Association), les États-Unis font partir des plus grands producteurs mondiaux de sorbets avec une production en litre d’environ six milliards par an dont 60 % de soft serve.

Dans tous les glaciers du monde de nos jours, on retrouve cette glace molle avec des goûts qui varient selon les préférences de chacun.